Découvrez nos derniers communiqués de presse
Les contributions éditoriales et la participation du monde des affaires d’Enerkem ainsi que des rapports de l'industrie
On parle d’Enerkem dans les médias
Pour ne rien manquer de nos événements et conférences
Enerkem, reconnu par l'industrie et ses pairs
Enerkem en images et vidéos
Enerkem en images et vidéos

Enerkem annonce son entrée aux Etats-Unis avec un projet d'usine de biocarburants de seconde génération au Mississippi


    Le projet permettra de recycler et de convertir 60% des déchets de la
    région de Three Rivers

    MONTREAL, le 19 mars /CNW Telbec/ - Enerkem inc., chef de file
technologique dans les carburants liquides évolués et les produits chimiques
verts, a annoncé aujourd'hui son intention de construire et d'opérer une usine
de production de carburants de seconde génération, à Pontotoc, au Mississippi
(Etats-Unis). La compagnie a aussi annoncé la signature d'une lettre
d'intention pour l'approvisionnement d'environ 189 000 tonnes par année de
déchets solides municipaux non triés avec la Three Rivers Solid Waste
Management Authority (TRSWMA) du Mississippi pour son usine de Pontotoc.
    Il est prévu qu'Enerkem Mississippi Biofuels, une filiale d'Enerkem à
part entière, développe, construise et exploite cette usine. Cette
installation prévoit produire jusqu'à 75 millions de litres d'éthanol de
seconde génération par année, à partir d'un mélange de matières premières
composé de résidus de bois de forêts régionales et d'activités agricoles,
ainsi que de la biomasse urbaine, comme les déchets solides municipaux
ultimes, les débris de construction et démolition et le bois traité. En plus
de l'usine de production de carburants, cet investissement inclut un centre de
recyclage et de prétraitement des déchets solides municipaux. L'ensemble du
projet représente un investissement total de 250 millions de dollars
américains. Le procédé d'Enerkem va permettre de recycler et de convertir 60%
des matières résiduelles qui arrivent au site d'enfouissement de Three Rivers.
La majorité des déchets sera convertie en carburants et le reste sera
distribué à des recycleurs. L'ensemble du projet devrait créer 150 emplois à
long terme, directs et indirects, et générer 300 emplois additionnels durant
la construction et la phase de démarrage.
    "Nous sommes heureux de collaborer avec la communauté du nord du
Mississippi au développement de ce projet sans-précédent de production de
carburants liquides évolués. Ce projet, notre premier aux Etats-Unis,
bénéficiera de l'expertise que nous avons acquise à notre installation-pilote
de grande échelle et à notre première usine commerciale," déclare Vincent
Chornet, Président et chef de la direction d'Enerkem. "Ce projet est unique
dans sa façon d'utiliser un mélange de déchets solides municipaux - de valeur
commerciale négative - et de résidus de bois en tant que matière première,
permettant à Enerkem d'atteindre une taille commerciale substantielle et
d'avoir des conditions financières favorables."
    Enerkem travaille en étroite collaboration avec la Three Rivers Planning
and Development District, qui est responsable de l'administration du site
d'enfouissement de TRWMA, à Pontotoc, où serait située l'usine. Enerkem et
TRSWMA ont signé une lettre d'intention et sont au stade de négociation des
ententes finales. La compagnie a aussi développé des liens solides avec des
organismes locaux et des associations tels que la Mississippi State
University, qui participera aux efforts futurs de recherche et développement
avec Enerkem, la Mississippi Loggers Association, la Mississippi Development
Authority et la Mississippi Technology Alliance.
    "Nous sommes très enthousiastes à l'idée de ce projet car il permettra de
créer des emplois verts, contribuera à l'économie rurale du nord du
Mississippi et nous donnera l'opportunité de devenir un joueur important dans
l'industrie des carburants de seconde génération, tout en permettant aux
gouvernements locaux de la région de Three Rivers d'offrir une solution de
recyclage sans coûts additionnels pour les citoyens," affirme Randy Kelley,
Directeur exécutif de la Three Rivers Planning and Development District. "En
transformant localement nos déchets solides municipaux en carburants verts,
cette usine de carburants liquides aura également des répercussions
environnementales bénéfiques."
    Enerkem a développé une plateforme technologique qui est flexible au
niveau de la matière première et qui peut produire une panoplie de carburants
de transportation évolués, des produits chimiques verts et de l'électricité
renouvelable. Les carburants renouvelables d'Enerkem représentent une nouvelle
avenue technologique pour la production d'énergie respectueuse de
l'environnement. En effet, ils contribuent à la réduction des émissions de gaz
à effet de serre par la transformation de matières qui produiraient du méthane
au moment de l'enfouissement, tout en offrant un carburant renouvelable pour
les voitures, les autobus et les camions. Contrairement aux biocarburants de
première génération (ou les agrocarburants) qui sont produits à partir de
cultures riches en sucre, comme le mais ou la canne à sucre, les biocarburants
de deuxième génération d'Enerkem sont produits à partir de biomasse et de
déchets.

    A propos d'Enerkem

    Enerkem inc. (www.enerkemweb.wpengine.com) est un chef de file dans le développement
et la production de biocarburants évolués et de produits biochimiques. Son
siège social est situé à Montréal et ses bureaux d'ingénierie, à Sherbrooke,
Québec. La technologie de gazéification, de conditionnement du gaz synthétique
et de catalyse d'Enerkem transforme les déchets solides municipaux triés et
les résidus forestiers et agricoles en biocarburants de seconde génération et
en produits chimiques verts. La société exploite une usine pilote depuis 2003.
Sa première usine commerciale, située à Westbury, Québec, franchit
actuellement l'étape de démarrage. La société débutera bientôt la construction
d'une troisième usine à Edmonton, Alberta, qui transformera les déchets
domestiques triés en biocarburants. Enerkem est une entreprise privée financée
par des sociétés de capital-risque américain Rho Ventures et Braemar Energy
Ventures, le fonds d'investissement canadien BDR Capital et la direction de la
Société.