Découvrez nos derniers communiqués de presse
Les contributions éditoriales et la participation du monde des affaires d’Enerkem ainsi que des rapports de l'industrie
On parle d’Enerkem dans les médias
Pour ne rien manquer de nos événements et conférences
Enerkem, reconnu par l'industrie et ses pairs
Enerkem en images et vidéos
Enerkem en images et vidéos

Enerkem est nommée une des meilleures entreprises du secteur des technologies propres dans le monde

MONTRÉAL, le 13 oct. /CNW Telbec/ - Enerkem inc., chef de file dans les biocarburants produits à partir de matières résiduelles, a annoncé aujourd'hui qu'elle a été choisie une des 100 meilleures entreprises du secteur des technologies propres dans le cadre du prestigieux 2010 Global Cleantech 100 organisé par le Cleantech Group, en collaboration avec Guardian Media Group.

Le Cleantech Global 100 sélectionne les entreprises privées du secteur des technologies propres qui sont, selon les experts du secteur, les plus prometteuses dans le monde et les plus susceptibles d'avoir un impact important sur le marché au cours des cinq à dix prochaines années. En tout, 4 616 candidatures ont été reçues provenant de 3 260 sources uniques, ce qui a résulté en une longue liste de 3 138 entreprises provenant de 50 pays. Par la suite, 218 entreprises ont été présentées au comité d'experts pour évaluation. Le résultat final a été une liste de 100 entreprises provenant de 14 pays.

La liste finale des 100 entreprises privées a été élaborée en tenant compte de l'excellence de chaque entreprise, du caractère unique et de la portée de leur solution, de la dynamique et de la taille de leur marché ainsi que de leur capacité d'exécution. La technologie propre d'Enerkem, qui produit des carburants verts de transport à partir de matières résiduelles tel que les déchets domestiques, ainsi que sa position de chef de file dans un marché en pleine croissance, ont assuré à Enerkem une place dans la liste finale.

« Enerkem est ravie d'avoir été nommée une des 100 meilleures entreprises dans le secteur des technologies propres à travers le monde. En tant qu'entreprise vouée à offrir une solution permettant de relever certains des défis planétaires environnementaux et énergétiques les plus urgents, nous sommes honorés de recevoir cette reconnaissance », a déclaré Vincent Chornet, Président et Chef de la direction d'Enerkem. « En transformant les déchets en carburant, Enerkem contribue à un meilleur environnement tout en offrant au monde une source d'énergie propre. Imaginez tout ce qu'Enerkem peut réaliser et son impact à l'échelle mondiale. »

« La deuxième édition du Global Cleantech 100 met les projecteurs sur les entreprises et les secteurs où la communauté mondiale du secteur de l'innovation voit le plus de potentiel d'un point de vue commercial », a déclaré Richard Youngman, MD, Vice-Président, Europe et Global Research au Cleantech Group. « La liste du Global Cleantech 100 représente l'exercice le plus rigoureux et sérieux fait jusqu'à aujourd'hui pour dresser un tableau juste des progrès qui sont réalisés par les entreprises du secteur des technologies propres. »

La liste finale du Global Cleantech 100 a été annoncée durant le New York Cleantech Forum, qui s'est tenu à New York du 11 au  13 octobre. Le Cleantech Global 100 est organisé par le Cleantech Group en collaboration avec le Guardian Media Group. Le processus de sélection s'est réalisé par l'entremise des mises en candidature et grâce au travail de recherche du  Cleantech Group et à l'aide d'un groupe d'experts du secteur.

À propos d'Enerkem

Enerkem est un chef de file dans les biocarburants produits à partir de matières résiduelles. Sa technologie propre exclusive transforme les déchets comme les matières résiduelles domestiques non-recyclables, les débris de construction et les résidus provenant de vieux poteaux d'électricité, en carburants propres et en produits chimiques évolués. Fondée en 2000, la société exploite présentement deux usines au Canada : une usine pilote située à Sherbrooke, ainsi qu'une usine de démonstration commerciale à Westbury, toutes deux situées au Québec. Au mois d'août 2010, Enerkem a débuté la construction de son usine de production de carburants à partir de matières résiduelles urbaines non-recyclables, à Edmonton, Alberta, Canada, qui s'est vue allouer 23 millions $ du gouvernement de l'Alberta et de la Ville d'Edmonton. La compagnie développe également une autre usine au Mississippi, États-Unis, pour laquelle elle s'est vue accorder un soutien financier de 50 millions $ US par le ministère de l'énergie des États-Unis. www.enerkemweb.wpengine.com